Le mercredi 2 mars 2011:
Réservé aux professionnels de la santé
Voir toutes les nouvelles et les activités

Soins Gériatriques en Milieu Rural

Bienvenue à la nouvelle page de gériatrie en milieu rural du RLISS de Champlain dans le site Web du Programme gériatrique régional de l’Est de l’Ontario. Voici un peu de contexte :

Le RLISS de Champlain englobe un territoire aussi vaste que varié qui renferme la capitale nationale et des secteurs ruraux.

  • La population de la région de Champlain compte 1,3 million de personnes, ce qui correspond à 10 % de la population de l’Ontario.
  • 65 % de la population vit dans le grand centre urbain d’Ottawa, 15 %, dans de petites ou moyennes agglomérations et 20 %, dans des secteurs ruraux[i].

Environ 10 % des personnes âgées sont considérées fragiles, ce qui équivaut à approximativement 11 700 aînés à Ottawa et 6 700 en milieu rural[ii]. Les aînés fragiles ont des incapacités physiques et mentales qui peuvent les empêcher de pratiquer leurs activités de la vie quotidienne en toute autonomie. Ainsi, ils sont à risque de déclin fonctionnel, de chutes et d’infections, et ils ont des maladies comme l’insuffisance cardiaque congestive et le diabète qui sont mal gérées. La prévention est possible et la plupart des patients recevraient de meilleurs soins si ces derniers étaient mieux coordonnés, notamment grâce aux évaluations gériatriques détaillées.

Dans la région de Champlain, on observe en milieu rural (spécifiquement dans les comtés de Renfrew et de Prescott-Russell et à Cornwall) les taux les plus élevés de troubles chroniques comme l’arthrite, l’asthme, la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), le cancer, le diabète, l’hypertension artérielle, les accidents vasculaires cérébraux, les maladies cardiaques, les troubles de santé mentale, la toxicomanie et la démence[iii].

Les services gériatriques spécialisés, dont les soins gériatriques, les soins à domicile et les services de soutien communautaires, visent à aider les personnes âgées fragiles, et leurs aidants, à vivre le plus longtemps possible à domicile dans un milieu sécuritaire et de soutien.

rural Geriatrics Care Fr

Le Programme gériatrique régional de l’Est de l’Ontario a été fondé pour épauler les hôpitaux d’Ottawa et la collectivité de la région d’Ottawa. Il joue un rôle de premier plan dans la formation et la recherche menées par l’Université d’Ottawa et intervient dans les soins offerts dans des unités gériatriques de soins aigus et des hôpitaux gériatriques de jour. Depuis les débuts du programme, son personnel s’engage à appuyer les régions rurales à l’extérieur d’Ottawa malgré des ressources limitées, assurant entre autres dans l’est et l’ouest de la région de Champlain des examens d’évaluations gériatriques et de cliniques gériatriques.
Sous-régions map Fr

Il y a quelques années, le Programme gériatrique régional fondait avec le programme régional de gérontopsychiatrie le Comité consultatif régional sur les soins gériatriques (CCRSG), organe de planification systémique qui œuvre de concert avec le RLISS de Champlain. Les sous-régions de l’ouest et de l’est de Champlain ont établi un réseau systémique relevant du CCRSG et destiné à représenter les secteurs ruraux de la région de Champlain.

Dans la foulée de cette initiative, on a proposé à l’intention des professionnels de la santé la création d’un carrefour d’information et d’idées en matière de formation, de nouveaux programmes et de systèmes.

Vous voulez faire partie de notre réseau de gériatrie en milieu rural de Champlain? Écrivez à :

Est de Champlain : Dre Renée Arnold

drreneearnold@outlook.com

 

Ouest de Champlain : Joanne King

jking@bbahs.org

 


[i] Analyse de l’environnement local, RLISS de Champlain, Printemps 2016, page 6.

[ii] Ces chiffres sont à vérifier. Il s’agit d’estimations fondées sur des données de recensement de 2011 pour Ottawa. La population rurale totale de 416 609 est le résultat de la soustraction de la population d’Ottawa (883 391) de celle de la région de Champlain (1,3 M). La population d’aînés fragiles à Ottawa est calculée en retenant 10 % de la population ayant plus de 65 ans (10 % de 116 590 = 11 659). En milieu rural, ce calcul repose sur une hypothèse de 16 % de la population ayant plus de 65 ans (selon les données de l’Analyse de l’environnement local, RLISS de Champlain, page 7), 10 % de ce résultat étant retenu (16 % de 416 609 = 66 657; 10 % de 66 657 = 6 666).

[iii] Analyse de l’environnement local, RLISS de Champlain, Printemps 2016, page 29.